je vends un bien immobilier, combien ça coûte ? - Actualités immobilières Ma cabane

680800 annonces immobilières de particuliers et de professionnels en france et à l'étranger


COMPTE CLIENT


27 Décembre 2014

Je vends un bien immobilier, combien ça coûte ?


Lorsque l’on vend une maison ou un appartement, il faut payer certains frais. Dans la plupart des cas, cela reste peu coûteux. Tout dépendra du nombre d’intermédiaires auxquels vous allez faire appel. Voici une description des principaux coûts à prévoir avant de décider de vendre un logement en France.


Certains frais de vente sont inévitables


Il est impossible de dépenser 0 € aujourd’hui en France pour vendre un bien immobilier. Certains frais pourront être déduits du prix de vente et vous n’aurez donc pas à les avancer. En revanche, vous devrez payer à l’avance certains professionnels pour répondre à vos obligations.


Depuis plusieurs années, certains diagnostics immobiliers sont devenus obligatoires pour une vente. Vous allez donc devoir au minimum payer un diagnostiqueur pour qu’il réalise l’ensemble de ce que l’on appelle le Dossier de Diagnostic Technique (DDT). Ces informations doivent figurer dans le compromis de vente, voire même dès l’annonce immobilière (cas du DPE).


Des coûts qui seront à déduire du prix de vente


Si vous n’avez pas fini de rembourser le crédit immobilier qui a servi à financer l’achat de ce bien. Il est également possible que vous ayez des frais de remboursement anticipé à payer ainsi que des frais de mainlevée d’hypothèque si ce prêt était garanti par une hypothèque sur ce logement.


En outre, si vous faites appel à un intermédiaire pour trouver un acquéreur et réaliser cette vente, vous allez devoir déduire du prix payé par l’acheteur la commission de cet intermédiaire. Il peut s’agir d’un agent immobilier, d’un notaire, d’un mandataire, etc. Vous pouvez également être amené à payer quelques services pour rendre davantage visible votre vente (panneau publicitaire « A vendre », mises en avant de votre annonce immobilière, etc.).


Dans le cas où le bien que vous vendez n’est pas votre résidence principale et que vous réalisez une plus-value, il faudra, en plus, payer l’impôt sur la plus-value. Son montant dépendra de la durée de détention de ce bien, de son prix d’achat, des travaux que vous avez réalisés, etc.


Pas de frais de notaire pour le vendeur


En ce qui concerne les frais de notaire, le vendeur n’a rien à payer. C’est l’acquéreur qui paye l’intégralité des taxes (appelées « droit de mutation ») et de la rémunération du notaire pour son travail d’officialisation de la transaction immobilière.


Source : Immobilier-danger.com : Frais pour vendre une maison ou un appartement



Retour à la liste

DEPOSER VOS ANNONCES, PARTICULIERS votre annonce GRATUITE!, PROFESSIONNELS vos annonces gratuites!

© Ma cabane - Tous droits réservés 2018 - Contact - Qui sommes nous ? - Mentions légales - Partenaires: 1-2 - CGU - Suivez-nous sur Google+ - Google+ -